Amy, un documentaire poignant

Hellow les branchiflores,

Me revoilà (déjà…merci le chômage technique !) pour vous parler du magnifique documentaire Amy consacré à Amy Winehouse.

coupdecoeur

Je l’ai regardé par hasard car il suivait une diffusion d’un concert de Queen à la télévision. Ce documentaire m’a vraiment marqué et donné un autre regard sur Amy Winehouse et ce qui lui est arrivé, j’avais donc très envie de vous le partager même s’il n’est pas récent.

Ce documentaire a été réalisé par Asif Kapadia, un réalisateur anglais. Il n’était pas du tout lié à Amy Winehouse, il ne la connaissait pas. C’est donc en faisant de grandes recherches et en s’entretenant de longues heures avec les proches de la défunte chanteuse qu’il a réussi à dresser son portrait. Le film a fait partie de la sélection officielle du festival de Cannes en 2015.

Focus sur l’artiste

Ce documentaire met en valeur la personnalité artistique qu’était Amy Winehouse. Je l’ignorais mais elle écrivait elle-même les paroles de ses chansons, qui faisaient donc écho à ce qu’elle vivait. Les paroles de ses chansons sont extrêmement bien mises en évidence dans le documentaire, toujours en adéquation avec la partie de vie qui est racontée. Les pièces du puzzle s’emboîtent alors très bien et on comprend à quel point ses chansons exprimaient son vécu. Le documentaire montre également à quel point tout ce qui intéressait la chanteuse, c’était la musique et chanter. Déjà avant d’être une célébrité, elle exprimait qu’elle ne savait pas comment elle pourrait gérer le fait d’être connue, que tout ce qui lui importait c’était de pouvoir se produire et vivre de son art, de préférence sur des petites scènes.

En regardant ce documentaire, on est juste transpercé par le talent ambulant d’Amy Winehouse : sa voie suave, jazzy et ses magnifiques prestations sont mises en lumière. Une artiste complète. Ce qui nous pousse à regretter encore plus sa terrible fin.

Un travail d’archives remarquable

De nombreuses heures d’images ont été compilées pour nous offrir le documentaire le plus complet possible. De fait, nous découvrons des images de Amy Winehouse plus jeune, adolescente à une fête d’anniversaire, déjà en train de chanter, ou encore ses premiers concerts filmés par son meilleur ami. On découvre une Amy naturelle, sans artifice, complètement différente de l’image qu’on pouvait avoir d’elle dans les tabloïds. Ses proches ont alimenté cette « galerie » d’images nous donnant presque l’impression de la connaître. Ces archives la rendent accessible et font qu’on comprend mieux la personne qu’elle était et pourquoi elle a réagi comme elle l’a fait aux divers événements de sa vie.

Des témoignages poignants

Tout le long du documentaire, des proches d’Amy témoignent en voix-off et racontent certains événements. Ses meilleurs amis, sa famille, son ex-mari, ses gardes du corps mais aussi des artistes qui la côtoyaient. Ces témoignages, notamment ceux de ses meilleurs amis, m’ont littéralement bouleversée et nous font éprouver beaucoup d’empathie à leur égard. C’est l’aspect très poignant du documentaire, ce sont tous ces gens « restés » derrière elle, qui souffrent encore aujourd’hui de son absence. Comment ne pas être bouleversé ?

Une belle réalisation

J’ai trouvé le montage de ce documentaire absolument « juste ». Les voix, les images, les musiques, tout s’entremêle à merveille pour nous raconter au mieux la vie d’Amy Winehouse. Je lui ai trouvé une véritable beauté dans l’assemblage de tous ces éléments. On sort de ce documentaire, mélancolique et nostalgique. Et on réalise à quel point Amy Winehouse était iconique.

Autant vous dire que depuis ce visionnage, je fais une fixette sur la chanteuse. Je regarde en boucle ses plus beaux lives et redécouvre ses albums avec un nouveau regard. Je ne peux que vous conseiller de visionner ce superbe documentaire pour découvrir un autre aspect de l’histoire qu’on connait tous.

Je me rappelle le petit tonnerre que j’ai ressenti quand j’ai appris le décès de la chanteuse en 2015. J’étais aux francofolies de Spa et c’est Zazie sur scène qui nous a appris la triste nouvelle.

Il est sûr qu’Amy Winehouse aura marqué de son empreinte musicale notre génération et nous amène à réfléchir sur la célébrité, les paparazzis, et l’argent qui ne fait définitivement pas le bonheur.

Ce documentaire lui rend donc justice tout en lui faisant hommage.

L’avez-vous vu ou avez-vous envie de le voir ? ☺

 

1 Comment

  • Parlons fiction 29 mai 2020 at 8 h 52 min

    C’est triste à dire, mais je n’ai commencé à m’intéresser au travail d’Amy Winehouse qu’après sa mort (je ne la connaissais pas beaucoup avant malheureusement…). Je n’avais aucune idée que ce reportage existait ! Je me le note pour le regarder plus tard, il a l’air vraiment intéressant. Amy Winehouse avait l’air d’avoir une personnalité très particulière.

    Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :