5 bonnes raisons de découvrir Édimbourg

Pour mes 30 ans, mon cher Maristiti m’a emmené à Édimbourg ! Quelle surprise. Je ne savais pas du tout qu’une connexion d’1h30 reliait la Belgique à Édimbourg. Du coup, je n’avais jamais pensé à cette ville comme destination pour un citytrip express. Et pourtant, c’était une belle découverte.

Je vous présente ici les cinq aspects que j’ai préféré lors de ma visite.

L’architecture mêlant ancien et moderne

Édimbourg est une ville à l’architecture impressionnante. Le moderne côtoie l’ancien dans une harmonie assez incroyable et confère à la ville une ambiance majestueuse, de caractère. J’ai adoré me perdre dans ces petites rues presque moyenâgeuses pour arriver dans un endroit hyper moderne. Je trouve que c’est frappant lorsqu’on visite cette ville et il y règne une certaine magie difficile à retranscrire sur les photos.

Les nombreux liens avec Harry Potter

En parlant de magie…Édimbourg fait la part belle à Harry Potter. Etant une potterhead affirmée depuis plus de 20 ans (#çanenousrajeunitpas), Maristiti a choisi cette destination en connaissance de cause. Le café où JK Rowling a écrit, son ancienne maison, un cimetière et une école qui l’ont inspiré, la Victoria Street qui aurait inspiré le Chemin de Traverse, le Balmoral Hôtel où JK Rowling a conclu la saga…c’était un véritable pèlerinage sur les traces de mon auteure préférée. Me dire que j’ai marché dans ses pas avait un effet assez euphorisant sur moi. Au delà de ces lieux de pèlerinage, des boutiques consacrées à notre sorcier préféré jalonnent toute la ville ! Dur dur pour le portefeuille. Et des boutiques assez enchanteresses comme les Museum Context qui étaient vraiment magnifiques.

Pour connaître tous les lieux de « pèlerinage », cet article proposé par le blog La Lune Mauve était parfait.

L’hospitalité et la gentillesse des Écossais

Voilà donc un point commun avec Londres. J’ai quand même quelques voyages à mon actif mais il n’y avait qu’à Londres jusqu’ici qu’on m’avait accosté simplement pour m’aider à me repérer ou pour discuter de la pluie et du beau temps. Hé bien, Édimbourg semble être peuplé d’habitants avec la même mentalité aimable et serviable. Nous avons eu des boissons gratuites dans un café parce que le serveur nous avait momentanément oublié…(j’ai voulu payer mais il n’a pas voulu!), une dame nous a accosté pour nous expliquer le principe des boites à livres parce que j’en photographiais une (merci merci mais je suis bibliothécaire…XD) ce qui nous a amené à discuter, et plusieurs autres personnes nous ont demandé si on avait besoin d’aide pour se repérer parce qu’on était plongé dans notre cartoville…

Dans chaque restaurant ou café, nous avons été très bien accueillis et c’est sans parler de notre charmante propriétaire du airbnb que Maristiti avait réservé. Et peu importe l’heure de la nuit, nous n’avons jamais ressenti de sentiment d’insécurité. On se sent bien à Édimbourg !

La nature en ville

Outre les jolis parc comme le Princess Street Gardens qui arborent la ville, nous avons découvert deux magnifiques espaces verts qui me laissent un merveilleux souvenir :

  • Holyrood Park…autrement dit un parc mais cette fois avec des collines et complètement sauvage situé en plein cœur de la ville. Le point culminant d’Edinburgh Arthur’s Seat se situe dans ce parc mais je vous avoue que je n’ai pas grimpé au-dessus. Même sans cela, vous serez impressionnés par les paysages très écossais qui donnent très envie de découvrir tout le reste du pays. Un écrin sauvage en pleine ville assez vivifiant !

  • Le jardin botanique (Royal Botanic Garden) très impressionnant. Il est tout caché en ville et quand on franchit les grilles, on se retrouve dans un grand espace magnifique. Je me demande à quoi il ressemble à chaque saison. C’est un véritable trésor de verdure aux plantes variées. C’est vraiment un très bel endroit et un coup de coeur.

La gratuité des musées, la culture et les festivals

La culture est très importante à Édimbourg. La plupart des musées sont donc gratuits pour vous permettre de visiter un maximum de choses. C’est toujours appréciable dans le budget ! Certaines attractions très touristiques sont payantes bien sûr mais vous pouvez, si vous le voulez, visiter plusieurs endroits gratuitement. J’aime le fait que la littérature soit mise à l’honneur un peu partout : Scott Monument faisant hommage à Walter Scott, des citations diverses autour du musée des auteurs (dont j’ai apprécié la visite également) ou sur les murs du Parlement écossais…On sent une réelle fierté des Écossais pour leur culture et ça se ressent. 

Si vous visitez Edinburgh comme nous, au mois d’août, ce sera l’époque des festivals et vous aurez également l’embarras du choix sur les activités culturelles : les spectacles de rue, les pièces de théâtre en tout genre, cinéma, activités touristiques…Il y a une réelle émulation partout en ville, alliée à un côté festif indéniable. Il semble qu’on ne peut pas s’y ennuyer ! La ville est en effervescence et l’atmosphère y est vraiment sympa.

Édimbourg est donc une ville très intéressante et dynamique, à l’immense cachet. J’espère y retourner un jour et vous avoir peut-être donner envie d’y aller si ce n’est déjà fait. J’ai l’impression qu’il y a encore tant à découvrir ! Moi en tout cas, je me vois bien prendre ma retraite dans un petit cottage proche d’Edinburgh !

See you soon,

 

 

6 Comments

  • Marion 2 octobre 2019 at 10 h 37 min

    J’avais été un peu déçue par Edimbourg, je prefere des villes plus petites comme St Andrews ou Dundee. Par contre Holyrood Park était vraiment surréaliste, cette nature comme ça si proche de la grande ville, j’avais adoré!

    Reply
    • Hellow Submarine 2 octobre 2019 at 11 h 04 min

      Ah c’est sûr que c’est une grande ville ça me plairait de découvrir toute l’Écosse maintenant

      Reply
  • Sand 2 octobre 2019 at 12 h 19 min

    Superbes photos ! ça donne envie d’une petite escapade, bottines au pied !

    Reply
    • Hellow Submarine 2 octobre 2019 at 11 h 34 min

      Ah ça oui ! Il vaut mieux être équipé

      Reply
  • Marie 2 octobre 2019 at 14 h 03 min

    Bonjour Marine ! Merci beaucoup pour la mention de mon billet sorcier, je suis sincèrement ravie qu’il serve toujours !

    Ton compte-rendu de voyage m’a remis des paillettes plein les yeux ; Édimbourg est une ville que j’adore, même si je la trouve rapidement bondée (Princes Street, mon cauchemar ! ahah). Lors de mon premier voyage en Écosse, on avait passé une semaine là-bas et c’était super pour découvrir la ville, notamment en arpentant les nombreux musées.

    La seconde fois, on a foit moitié-moitié : première partie du voyage dans les Highlands, autour de Fort William (si cela t’intéresse j’ai aussi écrit à ce sujet sur mon blog, notamment sur les lieux de tournage des films « Harry Potter » dans cette partie-là du pays), puis retour à Édimbourg. Et là… ça a été très différent comme expérience, par rapport à notre première virée dans la capitale écossaise. Passer des montagnes solitaires à la grande ville n’a pas été un choix très heureux ; je m’étais sentie comme un animal sauvage traqué par les klaxons et la foule… Si c’était à refaire, je ferais l’inverse !

    Du reste, il me tarde de retourner en Écosse, car c’est un pays où je me sens bien, non seulement grâce aux paysages magnifiques et à la culture très riche, mais aussi grâce aux Écossais et Écossaisses qui sont en effet adorables. Merci pour ce beau billet !

    Reply
    • Hellow Submarine 3 octobre 2019 at 6 h 33 min

      Oh merci beaucoup pour ton retour et ton passage par ici ! J’aimerais vraiment découvrir le reste de l’Écosse c’est certain. Édimbourg nous en a bien donné envie. On fera l’inverse alors, d’abord la ville…puis le calme et la campagne. Merci pour tes conseils . Au plaisir !

      Reply

Répondre à Marie Cancel Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :