Eddy de Pretto, le « kid » de talent !

Hellow le monde sous-marin. Terre en vue ! Il est temps d’émerger…

 

Je vous avais expliqué sur instagram que je n’avais pas internet depuis 3 mois. C’est chose réparée ! Me revoici donc pour vous raconter mes merveilleuses aventures, découvertes sur la planète terre. Hum hum…☺

Aujourd’hui, j’ai vraiment vraiment vraiment très envie de vous parler de ma dernière découverte musicale. Depuis que j’ai découvert cet artiste, je n’arrête plus de l’écouter malgré son « mince » répertoire présent sur Spotify. C’est normal, sa carrière débute ! Mais je peux d’ores et déjà prédire qu’on va en entendre beaucoup beaucoup parler ! (enfin bon…c’est déjà un peu le cas en fait).

Il s’agit d’Eddy de Pretto, découvert au hasard de mes écoutes radios avec le titre « Fête de trop« .  Un morceau qui me rappelle Stromae autant dans le sujet abordé, que dans la façon de mettre en chanson ses paroles. Voilà donc un jeune artiste français doté d’une plume acérée et d’une voix sincère. Cette chanson m’a marqué et j’ai aussitôt fait d’aller écouter les autres morceaux de l’artiste. Et là, BIM, ze découverte. Coup de foudre musical. ♥

« Tu sais, ce soir j’ai vu tous les joyaux de la pop
J’ai même bu à outrance toute l’absinthe de tes potes
J’ai côtoyé de rares nymphes, pris des rails en avance
Dans des salles bien trop noires sans lueur d’élégance « 

Fête de Trop – Eddy de Pretto

Un peu comme notre Stromae national, le chanteur ne pourrait être classifié dans un genre musical. A l’écoute, c’est un vrai mélange de tout. Moi qui ai des goûts très éclectiques en matière de musique, ce « non-genre » (comme l’a qualifié lui-même Eddy de Pretto) me plaît beaucoup ! Ses qualités de live (découvertes sur youtube) sont aussi appréciables. Une voix pure, nette, une diction parfaite. Eddy de Pretto est un enchantement à écouter et il me tarde de le découvrir en concert !

 

Un petit air de Rupert Grint ce Eddy !

 

Pour l’instant, son EP « Kid » composé de 4 chansons est disponible sur Spotify. Un album devrait voir la suite. « Fête de trop », qui aborde le côté obscur et abusif des soirées à outrance fait partie de cet EP. Kid est la chanson qui m’a le plus marqué dans mon écoute. Eddy de Pretto y aborde ici l’hyper masculinité imposée aux hommes et relate notamment sa propre expérience durant son enfance. Un sujet très actuel abordé avec beaucoup de justesse et un point de vue intéressant. « La jungle de la chope » possède une mélodie plus joyeuse et entraînante et aborde les relations virtuelles. « Beaulieue » plus mélancolique rend hommage à la banlieue où a grandi Eddy de Pretto. Quel que soit le sujet, on dirait qu’Eddy de Pretto trouve les mots justes et arrive à nous communiquer ses sentiments facilement. La magie du partage en musique…! ♪

« Tu seras viril mon Kid,
Je ne veux voir aucune once féminine,
Ni des airs, ni des gestes qui veulent dire,
Et Dieu sait, si ce sont tout de même les pires à venir,
Te castrer pour quelques vocalises »

Kid – Eddy de Pretto

Outre cet EP, Eddy de Pretto s’est distingué avec une reprise de Jul (je ne connais pas du tout cet artiste mais cette reprise a le don de surprendre visiblement!) et a également sorti le clip « Random » qui me sied également beaucoup aux oreilles aux premières écoutes que j’en ai fait !

 

Le suivant assidûment, je vois que l’artiste monte monte monte. Il est d’ailleurs nominé aux Victoires de la Musique dans la catégorie « Nouvelle scène » et j’espère vraiment qu’il remportera le trophée !

Affaire à suivre donc…Et bonne écoute si vous cédez après mon article 😀

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :