Tournée minérale #bilan

Au moins de février, une campagne de sensibilisation à l’alcool a été menée en Belgique par la Fondation contre le cancer. 122.460 personnes se sont inscrites pour relever ce challenge, Tournée minérale, et passer tout le mois de février sans boire d’alcool. Dans le but de soutenir la recherche contre le cancer (l’excès d’alcool est soupçonné de jouer un rôle dans le développement de plusieurs cancers), récolter des fonds (les participants sont invités à reverser l’argent qu’ils auraient consommé en alcool à l’association) et voir quelle relation à l’alcool on entretient réellement.

J’ai joué le jeu avec Maristiti, pour soutenir la recherche et parce qu’une équipe « tournée minérale » était constituée au boulot. Je me disais que ce serait de la blague car je ne suis pas une grande consommatrice. Certains l’ont fait pour voir les effets sur la santé, sur le sommeil, sur le poids, le moral. Je ne me suis pas sentie concernée par ces motivations étant une consommatrice occasionnelle. Mais ce n’était pas si facile que ça finalement !

Mon rapport à l’alcool et à son côté « in »

Personnellement, je n’ai jamais compris pourquoi l’alcool était si tendance, si cool, si banalisé dans notre société. Je me suis souvent faite jugée, critiquée parce que je n’ai jamais été déchirée morte saoule à une soirée du genre « mais t’as pas fait ta jeunesse alors ! Fais-le une fois quand même ». Combien de fois on a pas essayé de vous inciter à boire à une soirée comme si c’était la chose la plus cool que vous puissiez faire dans votre vie ? Combien de fois sur les réseaux sociaux on ne voit pas passer une photo vantant les mérites de l’alcool, posant avec une bouteille, un verre et ce, dès l’âge de 13 ans. Chacun son truc. Je ne souhaite pas qu’on me juge parce que je ne vois pas d’intérêt à me saouler donc je n’ai pas à juger ceux qui aiment ça mais même si j’essaie de comprendre, j’ai du mal quand même ! J’ai vu plus de scènes négatives que positives quand les gens sont saouls donc je n’y vois aucun intérêt 😀

 

Par contre, boire pour se faire un petit plaisir, se détendre, j’apprécie. 1 p’tit verre à l’apéro, 1 p’tit verre chez des amis, 1 petite bière en terrasse. Je ne dis pas non. Pas parce que c’est alcoolisé et par conséquent cool, mais parce que j’aime vraiment le goût des boissons. Comme j’aime l’Isis Cola ou la Grenadine. Donc pour moi, le défi allait être juste trop facile ! Mais ça, c’est ce que je pensais.

Et pourtant…

Je me suis rendue compte malgré tout, que ne pas boire, ne pas trinquer avec de l’alcool faisait un peu l’effet d’une punition. C’est complètement fou mais c’est vrai. Je me suis rendue compte que dans mon inconscient, un verre alcoolisé rimait avec festivité. Tandis qu’un verre non-alcoolisé rime avec…bah rien. Ce qui est dingue parce que trinquer avec du jus, ou trinquer avec du vin, c’est trinquer quand même non ?

On a tout de même réussi à mener notre mission à bien en faisant plus d’efforts que ce dont on se doutait ! On a eu de la chance d’être super bien entourés pour mener à bien notre expérience. On nous a toujours proposé des apéritifs sans alcool même jusqu’à aller en acheter spécialement pour nous pour nous recevoir et ça c’est super cool et positif. On a même eu l’occasion de goûter un apéritif sans alcool qui avait vraiment le goût du rhum grâce à un arôme naturel. Comme quoi, on peut avoir le goût sans même boire de l’alcool.

Retour à la normale et conclusion

Cette expérience était intéressante car elle m’a permis de réfléchir davantage sur l’alcool et ce qui y est associé dans mon inconscient ! Moi qui croyais ne pas être conditionnée…Bah en fait, si, un peu quand même. Je pense continuer à boire un petit verre de temps en temps, à l’occasion mais peut-être plus systématiquement à chaque apéro comme avant ! Parce qu’avec Tournée minérale, je me suis rendue compte, qu’un petit verre quand on a un apéro organisé…bah y avait souvent des apéros !

Pour conclure notre mission, nous avons fait un don à l’association grâce au calcul de notre consommation mensuelle. Si vous souhaitez également soutenir la cause, même si vous avez bu de l’alcool en février, c’est par ici !

Il me reste à résister à cette journée, où un apéro…même deux apéros sont prévus ! Mais je prendrai du sans-alcool, histoire de finir le mois tout à fait clean :D.

Merci de m’avoir lu et à demain pour un nouveau challenge! 😀

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Comments

  • Kimysmile 28 février 2017 at 9 h 57 min

    Bravo pour ce challenge relevé haut la main. 🙂

    Reply
    • Hellow Submarine 28 février 2017 at 10 h 19 min

      Merci :D. J’ai quand même failli oublier avec le saké d’Anthony…AAAAH!!

      Reply
  • NoémiePom 28 février 2017 at 13 h 08 min

    Ben moi j’ai pas réussi…
    Et je me suis rendue compte que, souvent, on ne me demandait pas mon avis et qu’on me mettait un apéro ou un digestif sous le nez ! Au resto italien, par exemple, quand on nous sert le limoncello à la fin sans demander qui veut bien ou pas.
    J’ai aussi dû beaucoup me justifier (oh non, je ne suis pas enceinte, c’est juste la tournée minérale) et ça m’a vite énervée…
    Et puis, ce week-end, on allait au château de Namur (cadeau de Noël que j’avais fait à l’homme!) et la sélection des vins était prévue dans le prix… j’ai décidé de ne pas me priver, du coup !

    Reply
    • Hellow Submarine 1 mars 2017 at 14 h 14 min

      Pas évident en effet ! Nous, tout le mois s’était bien déroulé à ce niveau-là. Comme quoi, l’environnement et les gens autour jouent beaucoup 😮

      Reply
  • Sphinxou 1 mars 2017 at 10 h 28 min

    Bravo pour ce challenge ! 😀

    Reply
    • Hellow Submarine 1 mars 2017 at 14 h 13 min

      Merciiiiiiiii ! 😀

      Reply
  • Challenge Greenpeace : jours sans viande #1 – Hellow Submarine 1 mars 2017 at 14 h 48 min

    […] Tournée minérale étant fini…on cherchait une autre punition à s’infliger #imjoking. Le nom du défi n’est pas très original ou amusant mais malgré tout, Maristiti et moi avons décidé de jouer le jeu et de rejoindre ce challenge lancé par Greenpeace baptisé jours sans viande. […]

    Reply
  • Pitiponks 20 mars 2017 at 21 h 10 min

    Personnellement, mon apéro préféré est une boisson soft alors ça va de ce côté là (jus de tomate for ever!!). Par contre j’avoue apprécier le vin rouge sur des plats avec du fromage et aussi une petite bière quand on en soirée avec des amis… j’imagine donc facilement que ça a du être un peu plus difficile que prévu.

    Reply
    • Hellow Submarine 23 mars 2017 at 19 h 13 min

      Team jus de tomate aussi ici ! Je prends ça comme « dessert » pour me passer de bonbon aha…avec de la sauce Lea Perrins, du sel de céléri et une pointe de tabasco…:D miam

      Reply

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :