Les fiancés de l’hiver, tome 1 de la passe-miroir

C’est avec beaucoup d’espoir que j’ai commencé à lire La Passe-Miroir, tome 1, les fiancés de l’hiver. J’en avais lu de merveilleuses critiques qui avaient mis mon goût de la lecture et de la fantasy en appétit. La sauce a mis un peu de temps à prendre, mais elle a bien pris !

Les fiancés de l’hiver posent les bases d’un univers bien haut perché dans la tête de son auteure, où différentes arches coexistent dans un univers imaginaire. Ophélie vient d’une petite arche sans histoire, Anima, où elle est passionnée par son musée. Car Ophélie est une liseuse, elle peut lire l’histoire et le passé des objets et parvient à traverser les miroirs. Cependant, sa petite vie tranquille est compromise. Les doyennes de son arche lui ont arrangé un mariage avec un illustre inconnu du Pôle, une arche très différente d’Anima où rivaux cohabitent difficilement, où tous les coups sont permis…Ophélie se voit contrainte de quitter son arche natale pour une nouvelle vie loin d’être paisible, dans la capitale, la Citacielle.

 

 

Si la sauce a mis un peu de temps à prendre, c’est parce que le début de l’histoire me semblait plutôt brouillon, très étoffé et original mais pas assez développé à mon goût. Je restais un peu sur ma faim en ce qui concerne l’intrigue également, car elle prend vie lentement et j’attendais un rebondissement qui tardait à venir. De plus, Ophélie ne se pose pas tellement de questions et assiste, impuissante, à son changement de vie forcé. Cela donnait envie de la secouer et me frustrait légèrement. Mais mes attentes étaient vertigineuses alors je pense que j’étais trop empressée de voir ce que ce livre avait de si original !

Force est de constater que l’auteure prend son temps pour installer les bases de son histoire ainsi que ses personnages, mais elle a bien raison. L’univers du Passe-Miroir finit par nous happer et nous avaler tout cru. J’ai lu le début du roman en plusieurs jours et la fin d’une seule traite.

Un univers fantaisiste, décalé, et travaillé, voilà où nous invite finalement le Passe-Miroir. J’avais peur aussi que l’intrigue ne tourne au vinaigre en nous offrant une histoire clichée. Du genre, « cet inconnu charmant du Pôle qui m’énerve et oooh en fait je suis amoureuse« . Malgré quelques frayeurs, on en est loin. Ouf !

J’ai donc vraiment hâte de lire Les Disparus du Clairedelune, second tome de la saga. Il me tarde.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  • Kimysmile 25 janvier 2017 at 9 h 38 min

    Je te passe le 2 dés qu’on le reçoit ! Je suis contente que tu as apprécié 🙂

    Reply
  • Sphinxou 26 janvier 2017 at 15 h 22 min

    On ne fait que me le conseiller ces derniers temps hihi
    Il serait temps que je m’y mette !:)

    Reply
  • Kimysmile 27 janvier 2017 at 10 h 05 min

    On a commandé le tome 2, il atterrira vite chez toi 😀

    Reply
    • Hellow Submarine 27 janvier 2017 at 13 h 32 min

      Merci ma petite wonderbibliothécaire ♥ (et spameuse avec ça :D)

      Reply

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :