En attendant Doggo – Critique (Livre)

Il y a peu de temps, Babelio m’a proposé de lire un livre décrit comme une comédie british à la croisée entre Bridget Jones et Marley et moi.

Fan du premier film Bridget Jones et ayant beaucoup apprécié le livre Marley et moi, j’ai bien sûr accepté.

bridget

Et cette lecture était assez plaisante !

Elle raconte l’histoire d’un Londonien, Dan, qui se fait plaquer comme une vieille chaussette par son épouse Clara. Comble de malheur, dans sa fuite, elle oublie le nouveau chien qu’ils ont adopté, Doggo. Ce chien est laid et ne montre pas tellement de signe d’affection du coup, Dan décide de le confier à un refuge. Mais sachant que le sort qui attend ce chien est la castration, il décide de le garder quand même. Contre toute attente, Doggo devient le compagnon de vie de Dan, une aide pour affronter des obstacles.

Ça n’est déjà pas facile d’écouter quelqu’un raconter des conneries, mais ça l’est encore moins quand, au milieu de tout ça, se glissent quelques vérités difficiles à entendre.

Même si le résumé et le titre donnent l’impression que Doggo est le héros de l’histoire, sachez qu’il n’en est rien même s’il est omniprésent. Le vrai héros, c’est Dan. Mais accompagné de son toutou. On pourrait presque dire qu’ils ne font qu’un.

doggoOn embarque ici dans un roman assez frais dans le ton et le style, distrayant et qui se lit très vite. Il m’a suffi de 2 ou 3 voyages en train pour le boucler. Par contre, j’avoue que les événements ne sont pas une réelle surprise. On reste dans le classique voir parfois le cliché. Mais il y a quelques éléments notamment la fin qui nous donne envie d’en savoir plus sur une éventuelle suite des événements. Je ne sais pas si elle est prévue, mais ça donnait bien envie.

Donc voilà, En attendant Doggo ne révolutionne pas grand chose mais nous permet de passer un bon moment. A lire pour se distraire et se détendre.

Certains d’entre vous l’auront peut-être pensé, mais le titre semble faire référence à En attendant Godot, une pièce de théâtre absurde écrite par Samuel Beckett où 2 personnages attendent une personne pour les sauver, personne qui ne vient jamais.
Ceci est sans doute un clin d’oeil au rôle de Doggo qui lui vient, d’une certaine manière, sauver notre héros.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments

  • Kimysmile 27 février 2016 at 11 h 03 min

    Oh franchement, ça me tente bien ! 🙂

    Reply
    • Hellow Submarine 27 février 2016 at 11 h 33 min

      Je peux te le prêter si tu veux

      Reply
      • Kimysmile 27 février 2016 at 12 h 12 min

        Oh oui merci ! 🙂

        Reply
        • Hellow Submarine 27 février 2016 at 12 h 18 min

          Je te le mets de côté 😀

          Reply
  • Kimysmile 27 février 2016 at 13 h 08 min

    Merci mon poulet ! <3

    Reply
  • Valentine Pumpkins 27 février 2016 at 19 h 30 min

    Héhé c’est marrant c’est celui que je viens de commencer ce soir ! J’aime beaucoup pour l’instant, pourvu que ça dure ! 😉

    Reply

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :