Joy (cinéma) – Critique

JoyAvec ma très chère Kimysmile, on n’a pas dérogé à la tradition. Quand on va voir un film au cinéma, bien souvent, on se retrouve dans les plus petites salles où il n’y a presque personne. C’était pareil ce jeudi soir quand nous sommes allées voir Joy. Salle 10, à l’étage. Par contre, il y avait quand même pas mal de spectateurs pour une petite salle un jeudi soir.

Joy, réalisé par David O.Russel raconte l’histoire d’une jeune femme qui passe son temps à s’occuper de sa famille au sens large sans jamais prendre le temps de faire ce qu’elle aime. Un jour, alors qu’elle est aux petits soins pour tout le monde, elle se retrouve à nettoyer et se coupe les mains en essorant son balai qui est imprégné de morceaux de verre. Elle a alors une idée de balai qui s’essore tout seul (un classique, à notre époque ^^) et met tout en oeuvre pour commercialiser son invention. Elle met en jeu tout ce qu’elle a jusqu’à hypothéquer sa maison…mais son rêve, elle y croit dur comme fer !

On suit donc l’histoire de cette jeune femme volontaire et inventive interprétée par Jennifer Lawrence. Cette actrice a déjà fait ses preuves et Joy nous confirme son grand talent. C’est une actrice très expressive qui a le don de bien transmettre les émotions (je la trouve très bonne quand elle est en colère ou frustrée notamment). Elle est entourée d’un joli casting (nous rappelant Hapiness Therapy du même réalisateur) avec Bradley Cooper et Robert de Niro. On peut aussi voir Dascha Polanco (Orange is the new black) et quelques autres seconds rôles dont vous vous direz à coup sûr « Ahhhh mais j’le/la connais lui/elle ! »

Joy raconte une histoire intéressante. Du coup, notre attention est forcément captée. J’ai beaucoup apprécié le visionnage, me demandant comment Joy allait réussir (ou pas), si sa détermination n’allait pas la quitter et comment sa famille très (voir trop) présente allait l’aider. Il y a également quelques notes d’humour grâce à De Niro qui m’ont laissé écroulée de rire sur mon siège. Mais il y a un mais pour moi. C’est la narration un peu lente. Les longs plans qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire. Et de longues séquences de musique qui renforcent la sensation de lenteur. Je suis persuadée que c’était une volonté du réalisateur mais je pense que plus de rythme aurait apporté un peu plus de peps à ce film et à l’histoire. Parce qu’il faut l’avouer, il n’y a pas de très grande surprise et du coup, je pense qu’ 1h30 au lieu de 2h aurait suffi à servir le propos. Parce qu’il est certain que ce premier visionnage m’a plu mais je suis certaine que ce n’est pas un film que je reverrai de sitôt car une fois que l’on sait le déroulement, je pense qu’on y prendra moins de plaisir (ce qui n’est pas le cas pour tous les films).

Joy est donc un film à voir pour assouvir sa soif de curiosité quant à l’histoire. Mais qui ne transcende pas non plus le spectateur. Un bon film certes mais qui manque d’un petit quelque chose.

Pour vous faire une autre idée : je vous invite à voir la critique de Kimysmile sur son blog : ici.

de niro

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  • Valentine Pumpkins 17 janvier 2016 at 14 h 40 min

    Il me tente principalement à cause de la présence de Jennifer Lawrence que je trouve vraiment très bonne actrice mais j’attendrai sans doute la sortie tv/dvd 🙂

    Reply
    • Hellow Submarine 20 janvier 2016 at 8 h 20 min

      Tu fais bien 😀

      Reply

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :